Culture et Gastronomie



Le Périgord

Une terre habitée depuis 440 000 ans…

La vallée de la Vézère est jalonnée d’abris sous roche et de grottes, patiemment creusés dans les calcaires par l’érosion.
Ces cavités naturelles représentaient autant de sites propices à l’installation humaine.
Le Périgord Noir, berceau des premières cultures d’Europe occidentale, présente de nombreux vestiges,
comme les grottes de Lascaux ou de nombreux abris troglodythiques.
La vallée de la Vézère compte quinze sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité, dont la célèbre Lascaux.

Le Périgord a été occupé par l’homme d’une façon continue au paléolithique. Les noms des Eyzies de Tayac, de La Micoque, du Moustier, de la Madeleine témoignent de l’importance de ses sites préhistoriques.

Près de 200 stations y ont été dénombrées dont plus de la moitié dans la vallée de la Vézère,
près des Eyzies, capitale mondiale de la Préhistoire.

La Dordogne comprend les plus anciennes traces d’implantation humaine ce qui nous laisse des sites préhistoriques uniques.
Les habitants de l’époque vivaient de la chasse et de la pêche, faits confirmés par les archéologues.
Ils se servaient de bifaces, de racloirs et d’harpons.

« Ce n’est pas seulement un pays où l’on mange bien,
c’est aussi un pays où l’on mange finement et où la cuisine est tenue pour l’un des beaux-arts. » André Maurois.

Nous vous invitons à la découverte de ces lieux fortement imprégnés de nos racines !

Une terre de Gastronomie

Paradis de la truffe, des cèpes, du foie gras, des confits, des pâtés et autres mets précieux.
Ici tout est à savourer à chaque détour de chemins… coteaux couverts de forêts, vallons verdoyants, riches vallées …
C’est aussi un terroir de traditions paysannes encore vivaces.

Avant d’être touristique, notre région a un passé fortement rural, fait d’une agriculture de subsistance,
avec de petites ferme de polyculture. Ce qui a façonné des paysages de mosaïques de couleurs, de formes.

Parmi les productions traditionnelles, le tabac, les noix, les élevages de moutons, de vaches et …
les palmipèdes oies et canards, qui ont fortement contribué à la notoriété des  lieux !

La cuisine traditionnelle du Périgord est donc une cuisine paysanne, une cuisine faite de simplicité et d’authenticité.

L’art de bien manger se cultive depuis la nuit des temps et se transmet de génération en génération comme un trésor inestimable. Ici, pas de cuisine sophistiquée, mais un art simple de préparer les plats. La cuisine périgourdine, c’est avant tout une cuisine de terroir, traditionnelle mais inventive, une cuisine faite de restes habilement préparés, de confits et de farcis, de plats mis en conserves ou en bocaux. Je ne citerai ici que la « mique », véritable plat des pauvres, devenu aujourd’hui privilège…

Depuis longtemps déjà, Périgord rime avec gastronomie grâce à ses recettes traditionnelles savoureuses.

Une cuisine rustique certes, mais une cuisine diversifiée, respectueuse des produits de son généreux terroir.
C’est aussi une cuisine élaborée par des gens modestes qui ont appris l’art d’accommoder les restes.
Et c’est enfin une cuisine de femmes !

À l’occasion d’un weekend prolongé ou d’un midweek, nous vous ferons découvrir toute l’histoire
de cette ruralité propre à notre région, par des visites et des rencontres de passionnés.

Découvrez notre séjour S3 - Terroir et gourmandises

3 jours au cœur de la gastronomie périgourdine !

Rejoignez nous sur Facebook " les collines d'eyvigues"

Découvrez les photos de nos randonnées et séjours thématiques

Le Périgord, c’est aussi

Une architecture typique

Le patrimoine bâti est toujours en adéquation avec le paysage. Les ferronniers, tailleurs de pierre, maîtres lauziers, menuisiers et autres charpentiers ont tous des traditions et une culture occitane séculaire. Ils sont à l’origine de cette architecture qui se veut avant tout robuste et fonctionnelle.

 Un remarquable Patrimoine de pays

Présent en nombre dans les paysages vallonnés du territoire. Il raconte la vie de nos anciens qui, dans un souci permanent d’économie de temps et de moyens ont au fil des siècles développé une architecture robuste et fonctionnelle, utilisant les matériaux locaux, comme la pierre calcaire. Constitué de pigeonniers, de cabanes de vignerons de bergers, puits, fontaines, lavoirs

Le Périgord compte la plus grande densité de repaires nobles de France. Ceci s’explique notamment le fait que la rivière emblématique de notre département « la Dordogne » a été le théâtre de fortes rivalités successorales qui engendrèrent un grand nombre de petits seigneurs, sans grosses richesses, mais souvent prêts à affirmer leur suprématie. 

La hauteur du donjon et l’épaisseur des courtines ne servent pas seulement à repousser les attaques,
elles suggèrent aussi une image de puissance.
Plus hauts sont les châteaux, mieux l’idée de domination sur la terre et les hommes va s’imposer dans l’esprit des humbles…

Lors de votre venue, nous vous suggérerons des circuits de découverte.
Ils vous feront pénétrer dans cette époque médiévale, qui a marqué profondément notre petite région !
Voyez un bref aperçu en
 images !

Vous pouvez nous contacter par téléphone au 05.53.30.54.27 / 06.45.43.86.05.

Afin de traiter plus rapidement votre demande, vous pouvez nous contacter par le formulaire