Périgord, pays de l’Homme


Une terre habitée depuis 440 000 ans…

La vallée de la Vézère est jalonnée d’abris sous roche et de grottes, patiemment creusés dans les calcaires par l’érosion. Ces cavités naturelles représentaient autant de sites propices à l’installation humaine. Le Périgord Noir, berceau des premières cultures d’Europe occidentale, présente de nombreux vestiges, comme les grottes de Lascaux ou de nombreux abris troglodythiques.
La vallée de la Vézère compte quinze sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité, dont la célèbre Lascaux.

Le Périgord a été occupé par l’homme d’une façon continue au paléolithique. Les noms des Eyzies de Tayac, de La Micoque, du Moustier, de la Madeleine témoignent de l’importance de ses sites préhistoriques.

Près de 200 stations y ont été dénombrées dont plus de la moitié dans la vallée de la Vézère, près des Eyzies, capitale mondiale de la Préhistoire.

La Dordogne comprend les plus anciennes traces d’implantation humaine ce qui nous laisse des sites préhistoriques uniques. Les habitants de l’époque vivaient de la chasse et de la pêche, faits confirmés par les archéologues. Ils se servaient de bifaces, de racloirs et d’harpons.

Nous vous invitons à la découverte de ces lieux fortement imprégnés de nos racines !